La performance sociale, environnementale et économique du coton (SEEP)

arrowDocumentsarrowRésumé interprétatif de l’étude sur l’Utilisation des pesticides sur le coton en Australie, au Brésil, en Inde, en Turquie et aux États-Unis.

La décision de créer un Panel d’experts sur la performance sociale, environnementale et économique du coton (SEEP) a fait suite aux informations fournies durant la 65ème Réunion plénière au Brésil en septembre 2006, à savoir une perception suivant laquelle la production agricole, y compris la production cotonnière, peut entraîner une dégradation du sol et des ressources hydriques et une exposition des travailleurs à des produits chimiques dangereux, l’existence de points de désaccord, de confusion ou d’incertitude quant à l’impact de la production cotonnière sur l’environnement, ainsi que d’autres facteurs négatifs. Il apparaissait également clairement qu’aucun accord ne se dégageait sur la manière de mesurer les progrès accomplis en vue d’atteindre les objectifs de durabilité. Par ailleurs, l’information de base disponible sur la production mondiale de coton était limitée pour juger empiriquement la performance de la filière à cette époque.

À l’occasion de la 485ème Réunion de la Commission permanente à Washington DC, en novembre 2006, cette dernière a approuvé le mandat général du Panel d’experts sur la SEEP:

1. Fournir à l’ICAC des informations objectives et scientifiques sur les aspects sociaux, environnementaux et économiques, positifs et négatifs, de la production mondiale de coton ;

2.  Réunir des informations à l’échelle mondiale sur les coûts de la main-d’œuvre agricole et les facteurs influençant ces coûts pour évaluer leurs impacts sur la performance sociale du coton et

3. Formuler des recommandations pour que des mesures supplémentaires soient prises en fonction de la situation afin d’améliorer la performance sociale, environnementale et économique de l’industrie cotonnière.

Le Panel d’experts est actuellement une combinaison équilibrée de treize membres ayant de précieuses connaissances pour le travail du SEEP. Les membres représentent un vaste éventail de savoir et d’intérêts disciplinaires, et proviennent non seulement de la filière cotonnière traditionnelle, mais également d’universités et d’agences gouvernementales.

Les membres du SEEP se sont réunis pour la première fois à Lubbock, Texas, en septembre 2007. Ils communiquent par courriel et par conférence téléphonique et présenteront un rapport lors de la prochaine Réunion plénière.


Initiative Découvrez les fibres naturellesPlan du site© 2020 Comité consultatif International du coton - Tous droits réservésHaut de page